Référencement et ergonomie d’un site internet.


Référencement et design

Il faut savoir qu’en matière de référencement les moteurs de recherche sont totalement insensibles au design des sites internet. Le contenu rédactionnel cependant est lui très important. « Mais alors mes images ne peuvent pas être référencées ? » Si, d’où l’utilité de bien nommer ses images car c’est le titre des images qui sera pris en compte.

Attention … nous ne disons pas que le design doit être inexistant, il est très important dans votre stratégie d’un point de vue de l’expérience proposée aux utilisateurs, de votre image de marque.

Une fois ce trafic généré, on entre dans une seconde phase. L’objectif est alors de conserver le visiteur sur le site et de lui faire accomplir des actions.  Nous ne sommes plus dans une phase d’acquisition de trafic, mais de conversion ou de fidélisation. Le trafic est créé, maintenant il faut en faire quelque chose grâce à un contenu et une ergonomie adaptés.

La règle des trois clics.

souris

Cette règle initiée à l’époque où les modems mettaient 1 minute à afficher une page est à prendre aujourd’hui avec des pincettes.

Elle me semble même trop permissive dans certains cas. Pour reprendre le cas de la visibilité d’un panier de commande sur une boutique en ligne, nous pensons que celui-ci doit toujours se trouver à un seul clic, quel que soit l’endroit où se trouve l’internaute sur le site.

La ligne de flottaison.

Cette ligne virtuelle détermine la limite d’affichage à l’écran avant de faire défiler une page. Le contenu situé dans cette zone concerne les informations les + importantes qui seront vues en premier.

Le contre-exemple des blogs

Il y a longtemps que les internautes scrollent les pages. Le format des blogs a sans doute beaucoup œuvré en ce sens étant donné le flux d’informations diffusé.

L’objectif est de rendre la partie haute suffisamment intéressante pour pousser le lecteur à aller plus loin dans la page grâce à différentes techniques rédactionnelles et de mise en page (sinon, il va être difficile de multiplier les pages visibles en moins de trois clics et de tout caser sans scroller).

Une alternative possible

Lorsque par exemple nous visitons un site e-commerce, le bouton d’achat est souvent situé en haut. Mais lorsque nous voulons lire les caractéristiques techniques, il faut descendre tout en bas. Supposons que le produit nous plaît, il faut de nouveau remonter tout en haut pour commander… Cette action yoyo peut vite agacer l’internaute, c’est pourquoi nous mettons quelquefois en place (quand les pages sont très longues sur une description d’entreprise ou une liste de produits) un bouton en jquery qui apparaît lorsque l’on descend afin de remonter rapidement en haut. Cette alternative est de + en + utilisé aujourd’hui.

flecheup Un exemple sur un de nos sites ici

Mettre le contenu important en haut à gauche du site

Des études montrent que les internautes regardent en priorité la partie en haut à gauche du site. Cela ne doit pas dire que tout doit être mis en haut à gauche.

quad852

Exemple sur notre panier de commande (élément capital dans un site e-commerce), souvent placé en haut à droite, il y a des habitudes d’utilisation qui sont devenues des standards.

Pour en découvrir + sur l’ergonomie et le référencement, nous vous conseillons le livre « Ergonomie web illustrée » qui regroupe des sites testés par des utilisateurs : retrouvez les comportements d’internautes face aux pages web, leurs remarques et leurs parcours oculaires.

Vous trouverez un extrait du livre ici


Posez vos questions ou laissez un commentaire.

(Les commentaires sont modérés avant validation et publication sur le blog.)